Frais de livraison réduits et offerts à partir de 30 € d'achat

Focus sur le bambou, un matériau d'avenir

Princesse Végane - Focus sur le bambou, un materiau d'avenir, montres en bambou

 

Le bambou est un matériau qui cumule les qualités. Originaire principalement d’Asie et utilisé depuis des siècles localement, ce matériau léger, très résistant et renouvelable avait été délaissé au profit du bois, du béton et des alliages métalliques. Il devient aujourd'hui tendance et son utilisation est redécouverte, tout au moins en Europe. Focus.

 

Une plante étonnante

Le bambou appartient à la famille des graminées, au même titre que le blé, l’orge ou l’avoine. Même s'ils présentent des caractéristiques proches du bois, les bambous ne sont donc pas des arbres mais des herbes pouvant atteindre l’incroyable taille de quarante-cinq mètres !

Les bambous, qui se déclinent en plus de mille deux cents espèces, présentent une grande diversité d'apparence. Ils ne fleurissent que toutes les dix ou vingt ans et on raconte que pour une espèce donnée, la floraison se produit simultanément dans toute une région, voire dans le monde entier, quel que soit l’âge de la plante.

Celle-ci s'est adaptée à de nombreux climats et pousse naturellement sur tous les continents, sauf en Europe et en Antarctique. La plus grande réserve mondiale de bambous géants est située en Chine, et s'étend sur plus de six millions d'hectares.

 

Princesse Végane- Focus sur le bambou, un materiau d'avenir

 

De formidables propriétés

Dans la culture asiatique, le bambou est l’un des symboles les plus importants : il représente la vie, la fierté, la constance et la force. C’est un matériau privilégié dans cette partie du globe, à cause de sa présence importante, mais surtout grâce à ses qualités.

Certaines espèces de bambous ont une vitesse de croissance spectaculaire, pouvant atteindre un mètre par jour. Une fois à l’âge adulte, vers cinq ou six ans, le bambou est à maturité et cesse de croître. Il culmine alors de quinze à trente mètres de hauteur, avec une circonférence allant jusqu'à trente-cinq centimètres. À titre de comparaison, un chêne prend soixante-dix ans pour atteindre sa maturité. Le bambou est utilisable dès la quatrième année et constitue donc, avec sa croissance extrêmement rapide, un matériau renouvelable et inépuisable, d'autant que son enracinement est quasi indestructible : il peut survivre à des séismes grâce à ses rhizomes.

Le bambou est également extrêmement résistant. Il est plus solide que l’acier ou le bois et possède une résistance très importante en traction et en compression. Ainsi, dix centimètres carrés de bambou peuvent supporter près de cinq tonnes ! Le bambou offre donc un bois durable et solide, plus dur que le chêne et l’érable. Mais au-delà de son incroyable résistance, c’est un matériau qui se caractérise aussi par sa légèreté et sa flexibilité : il plie et s’adapte, mais ne se casse pas et retrouve sa forme originelle.

 

Des avantages écologiques

Écologiquement, le bambou possède également de nombreux avantages qui font de lui un matériau très apprécié.

Chaque année, seul un tiers des plantations de bambou est utilisé, ce qui équivaut à leur vitesse de reboisement naturel. De cette façon, la déforestation du bambou est impossible. Opter pour le bambou, c'est s'engager contre la déforestation, surtout qu'il est 100 % recyclable.

Tout comme le bois, il est capable de fixer le CO2 et participe à la diminution de l’érosion des sols grâce au réseau très dense formé par ses racines. Celles-ci, qui s'enfoncent jusqu'à quatre-vingt-dix centimètres dans la terre, filtrent par ailleurs les eaux et améliorent les conditions d'oxygénation du sol, permettant ainsi aux micro-organismes de dégrader les polluants.

Le bambou peut être planté sur des sols endommagés préalablement par une surexploitation et sa culture ne nécessite peu ou pas d'engrais, ni de produits phytosanitaires, et ne consomme que très peu d’énergie.

Enfin, la culture du bambou fait vivre des milliers de familles et ne nuit pas aux animaux, car la variété utilisée comme matériau (le phyllostachys pubescens) n'est pas celle dont se nourrissent les pandas, qui consomment d'autres espèces.

Tous ces avantages en faveur de l’environnement font du bambou un matériau quasi idéal d'un point de vue écologique.

 

Princesse Végane- Focus sur le bambou, un materiau d'avenir

 

Des usages multiples

En Chine, où son emploi est connu depuis la Préhistoire, le bambou a été très largement utilisé comme plante ornementale, aliment et en tant que matériau de construction. On mangeait les jeunes pousses tendres que l’on cuisait avec un feu de bois de bambou. On sculptait les racines, fabriquait des meubles. Les marins l'utilisaient pour les vergues des voiles, les charpentiers pour les étais des maisons, les murs et les échafaudages. Les scribes faisaient leurs pinceaux et leur papier avec le bambou ; les paysans les manches de leurs outils ou les perches pour porter les fardeaux. On tressait des paniers avec les jeunes tiges, confectionnait des chapeaux, des tentes. Les feuilles fournissaient les toits et les vêtements des pauvres et servaient aussi pour fabriquer des balais. On utilisait le bambou pour faire des seaux ou des lances, le montant des parasols ou les éventails.

En Asie, de nos jours le bambou est encore très présent et ses emplois sont presque aussi nombreux que dans l’ancienne Chine. On cueille les jeunes pousses de bambou pour les déguster en salade, en friture, grillées ou en sauce. Bien entendu, on continue à l'utiliser pour faire des meubles, des instruments de musique, du papier, des tissus, des éventails et autres ustensiles, mais c'est surtout dans la construction que son usage est extrêmement répandu : il est multifonction et peut-être utilisé pour des poutres, des charpentes, des murs ou des planchers. Il peut même remplacer les tiges de métal dans le béton armé. Les ponts sont souvent en bambou, on construit les échafaudages en bambou : à Hong Kong, à Shanghai, ou en Inde, on voit des tours modernes de quatre cents mètres de haut entourées d’échafaudages de bambou. Mais il sert également d'ossature permanente à des constructions durables, comme c’est notamment le cas sur l'île de Bali. Ainsi, une chocolaterie tout en bambou a vu le jour au milieu de villas de luxe qui utilisent le bambou du sol au plafond et d’une école, elle aussi entièrement faite de ce matériau. L'établissement scolaire, appelé Green School, accueille deux cent quarante élèves dans des salles où même les meubles sont faits en bambou.

Écologique, renouvelable sans apports chimiques, léger, flexible et plus résistant que l'acier ou le bois, d'une utilisation relativement simple, esthétique, le bambou semble donc un matériau incontournable à l'avenir prometteur. Il n'est donc pas surprenant qu'il intéresse particulièrement les designers. Ses utilisations sont innombrables et il se glisse progressivement dans notre quotidien : vaisselle, corbeilles tressées, chaises longues, meubles, cadres de vélos, parquets, et même maisons.

Chez Princesse Végane, nous avons décidé de mettre à l'honneur ce formidable matériau en vous présentant une collection exclusive de montres en bambou, qui réunissent toutes ses extraordinaires qualités en combinant esthétisme, originalité et féminité. Vous trouverez un large éventail de choix, que vous cherchiez une montre moderne, élégante, habillée ou plus décontractée.

 

Princesse Végane - Montre tout bambou chronomètre

Montre bambou et acier avec chronomètre Mechanic Queen

 

Princesse Végane - Montre tout bambou élégance au naturel

Montre bambou Natural Beauty

 

Princesse Végane - Montre tout bambou tenue de soirée

Montre bambou Classiness Prestige


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés